Que faire pour mieux se protéger contre les cambriolages ?

Les cambriolages. Pour commencer, sachez que ça n’arrive pas qu’aux autres. Qu’importe où vous vivez, en montagne ou en plaine, en ville ou dans un hameau, un appartement ou une villa, quartiers huppés ou pauvres, vous finirez un jour ou l’autre par avoir de la visite.

La question n’est donc pas de savoir si ça va arriver, mais quand. Mon but n’est pas de vous faire peur, mais de vous préparer au mieux pour que ça se passe de la manière la plus favorable pour vous.

Voici donc quelques conseils pour accueillir au mieux ces satanés cambrios.

Vous pouvez installer du matériel de sécurité comme des alarmes, des caméras et des serrures sécurisées, mais je laisse cet aspect technique aux professionnels.

Aujourd’hui, nous allons plutôt voir comment s’organiser pour gérer au mieux cette intrusion, voire pour l’éviter, sans forcément trop investir.

Anticiper

Faites un inventaire de vos objets de valeur ! Prenez les en photo, relevez les numéros de série (et numéro IMEI pour les téléphones), décrivez toutes les particularités de vos objets comme les inscriptions y figurant, etc. Conservez les factures idoines et joignez les à votre inventaire. N’oubliez pas les objets que vous entreposez à la cave, dans votre cabanon de jardin, dans la voiture, etc.

Cette étape cruciale sera d’une grande aide pour les enquêteurs et vous permettra de justifier facilement vos prétentions civiles ou le dédommagement par votre assurance.

Cela permettra également de vous légitimer en tant que propriétaire pour la restitution de vos biens.

Pour autant qu’il ne soit pas dérangé, le cambrio moyen a l’habitude de visiter les chambres, la cuisine et le salon ainsi que les pièces annexes comme les caves, le garage, etc. Inutile donc de cacher vos objets de valeurs derrière la pile d’assiette dans la cuisine. Bien que ce soit illogique, ce n’est pas assez original. Trouvez plutôt une cachette qui ne se trouve pas sur son chemin et qui est des plus illogique. Soyez inventif.

Dissuader

Aucune porte n’est infranchissable. Un indésirable déterminé réussira toujours à entrer chez vous, peu importe les moyens techniques mis en place.

La bonne nouvelle c’est que nos amis ne sont pas si déterminés que ça. La plupart d’entre-eux sont opportunistes et chercheront à aller au plus simple, rapide et safe pour eux.

Il faut donc jouer sur ces points là. Rendre l’accès plus compliqué et dangereux. Du moins, en donner l’impression.

Premièrement, une règle de base : que vous soyez à l’intérieur ou non de votre domicile, toujours verrouiller les portes d’entrées.

Si vous êtes au rez-de-chaussée, laissez les fenêtres ouvertes seulement si vous êtes à proximité. Privilégiez les ouvertures en imposte lorsque cela est possible.

Les rosas de sécurité sont un bon moyen de faire renoncer votre agresseur. En revanche, cela peut indiquer que vous avez quelque chose à protéger et donc pourrait augmenter sa détermination. Sachez qu’une rosas de sécurité fera perdre un peu de temps au cambrioleur, mais ne l’empêchera pas d’entrer.

Simulez une présence lorsque vous n’êtes pas là. Laissez la lumière, une radio ou la télé enclenchée.

Et le meilleur pour la fin :

Les cambrios sont malhonnêtes et surtout lâches. Attention, je déconseille tout de même d’aller au contact si vous n’avez pas l’habitude. Mais sachez qu’en général, ils auront peur de vous, ou de ce que vous pourriez avoir.

Le meilleur conseil consiste donc à leur faire peur. Pour cela, vous pouvez mettre un autocollant « site sous surveillance vidéo » par exemple (et pour rester soft) ou un autocollant montrant une hypothétique appertenance à un groupe dissuasif, comme l’armée, voire même le gang local éventuellement.

Mais le plus efficace à mon avis, est de laisser devant la porte des indices équivoques telle une paire de rangers en taille 45 minimum ou une grosse gamelle de chien ou une laisse avec un collier réglé à la taille maximale ainsi qu’une muselière.

Oui, les gangsters qui sévissent chez nous ont généralement peur des chiens plus que de nous. Là, je pense qu’on aura déjà fait un grand pas, à moindre frais.

Réagir correctement

Malgré toutes ces précautions, vous courrez tout de même le risque de subir un cambriolage. Lorsque ça arrivera, ayez les bons réflexes.

N’entrez pas, ne touchez à rien, faites le 117 et restez près de la brèche d’accès, votre appareil photo prêt à l’action. Si quelqu’un sort de chez vous, prenez le en photo.

Évitez absolument le contact, sauf si vous êtes sûr de pouvoir avoir le dessus facilement. Préférez plutôt de le laisser partir et de le suivre à distance tout en renseignant la police par téléphone de son signalement et de sa progression. Si vous le perdez de vue, stoppez vous !

La brigade canine prendra le relais. Mais pour être efficace, il ne faut pas polluer les traces. Restez donc sur place, évitez de faire des allers et retours et attendez les renforts.

Suivez également les conseils de la Police cantonale vaudoise.

Signalez tout comportement suspect au 117.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Rejoignez notre club

Découvrez notre boutique en ligne

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Entrez votre adresse mail pour suivre TFS et être notifié par email des nouvelles publications.